Catégories

Témoignages

Après avoir fini ma scolarité entière à Sinai, j’ai été acceptée à La Sorbonne . J’ai commencé mes études de droit.
C’était facile car après 18 ans d’école juive ouu nous avions des cours de ‘Hol et de Kodech , le rythme ne m’a pas paru très difficile à suivre . Grace à mes bases solides, j’ai pu atteindre le niveau de Master 2 en droit. Aucun souvis ne s’est posé lorsqu’il a fallu passer le concours pour intégrer l’’école des Avocats . Les méthodes de travail qui m’avaient été inculquées à Sinai m’ont toujours été très précieuses. Aujourd’hui, je suis avocat et la seule chose qui me manque au quotidien, ce sont mes cours de Kodech.

Mes enfants sont à Sinai bien evidemment et quand, en rentrant de l’école, mon fils me chante des chansons sur la Paracha ou sur les fetes juives, j’ai l’impression de repartir quelques années en arrière. Le bonheur !

Shirly Benchimoun­-Cohen

SINAI : bien plus qu’une école, une véritable famille . Une famille à laquelle je suis fière d’avoir appartenu pendant 12 années. C’est une partie de moi-même, et les « membres » et valeurs que j’ai pu y recevoir me suivront le restant de ma vie , et resteront une partie de moi . Alors pour tout cela , MERCI

Shannon Mattouk

J’ai été à Sinai pendant 18 ans . Depuis la crèche , le gan, le primaire, le collège et le lycée . Plus qu’une école, c’est une famille qui, avec mes parents, m’a instruite et éduquée . Tout cela se fit avec toujours beaucoup d’amour . Je n’oublierai jamais Sinai , les professeurs, les surveillantes qui m’ont vue grandir durant toutes ces années . Merci,
Merci pour tout et c’est maintenant à moi le moment d’être la femme juive digne que vous m’avez préparée à être .

Merci encore .

Raphaëlla Suissa

Grace à Sinai , on évolue autant dans la Torah que dans nos études , car Sinai est l’équilibre juste entre notre rôle tant que futures femmes juives et la vie active du Hol . Sinai me manque mais en réalité on n’a jamais vraiment quitté Sinai car cette école restera toujours dans nos cœurs.

Edna Tordjman

J’ai passé plus de temps à Sinai que dans ma propre maison durant les 18 premières années de ma vie . J’ai un seul mot à écrire : MERCI . Merci de m’avoir élevée comme votre propre fille, merci de m’avoir enseignée, merci de m’avoir permis de devenir la fille juive que je sui aujourd’hui . Merci à toute l’équipe de Sinai qui a su développer tous nos potentiels, nous a aidé à trouver nos chemins et nous a donné tant de forces afin de poursuivre notre vie . Ces années passées à Siani restent gravées dans mon cœur.

Sarah Slama